Lechou

Libérer la conscience des plantes, la quête de Decriminalize Nature France.

Actu
ESPACE MEMBRE
FACEBOOK
INSTAGRAM
YOUTUBE

Dans un monde en constante mutation, où la séparation entre l’humain, la nature, et la conscience semble s’accentuer, une nouvelle association française, Decriminalize Nature France (DNF), émerge avec un but audacieux : redéfinir cette relation en promouvant l’usage légal et responsable des substances psychédéliques et enthéogènes d’origine naturelle.

La genèse de Decriminalize Nature France

Née de la convergence d’idéaux et de la nécessité d’un changement sociétal, DNF est la branche française de l’initiative globale Decriminalize Nature, fondée aux États-Unis en 2018. Cette association vise à restaurer le lien ancestral entre l’homme et la nature à travers la reconnaissance et l’usage des plantes et champignons enthéogènes, des outils longtemps stigmatisés par leur classification comme « drogues » dans le discours public et légal.

La mission de DNF s’ancre dans un désir de rééducation et de réhabilitation : montrer que, loin d’être des stupéfiants, ces substances possèdent un potentiel éducatif, thérapeutique et spirituel considérables, lorsqu’elles sont utilisées de manière consciente et respectueuse.

Les objectifs de DNF

DNF poursuit plusieurs objectifs stratégiques, parmi lesquels :

  • Sensibiliser le public aux bienfaits potentiels des substances psychédéliques et enthéogènes, en s’appuyant sur des données scientifiques.
  • Revendiquer le droit de se soigner et de se développer spirituellement à l’aide de ces substances, en argumentant contre leur classification actuelle comme stupéfiants.
  • Promouvoir la décriminalisation de l’usage de ces substances, en mettant l’accent sur leur différence fondamentale avec les drogues dites « dures ».
  • Valoriser et protéger les savoirs ancestraux et les pratiques traditionnelles des peuples indigènes en rapport avec ces substances.
  • Encourager une approche holistique et respectueuse dans l’étude et l’usage des psychédéliques et enthéogènes, à des fins de bien-être individuel et collectif.

Les fondateurs de Decriminalize Nature France

DNF repose sur les épaules de plusieurs membres fondateurs, dont les parcours divers reflètent la richesse et la complexité du projet :

  • Olivier Chambon, psychiatre et psychothérapeute, apporte une compréhension profonde des dimensions thérapeutiques des psychédéliques.
  • Stephan Schillinger, auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le sujet des psychédéliques et des enthéogènes, ainsi que leur place dans l’histoire de l’humanité.
  • Marie-Odile Riffard, psychologue clinicienne, apporte une expertise en santé mentale et en psychothérapie intégrative.
  • Balthazar Benadon, artiste et vulgarisateur, s’engage à éduquer le public sur le psychonautisme et l’exploration de la conscience.
  • Parmi d’autres membres fondateurs, tels que Guillaume Dupont, Ludovic Mattern, Baptiste François, Zoë Hababou et Loïc Ternisien, chacun apportant une pierre unique à l’édifice DNF grâce à leurs expériences personnelles et professionnelles.

Enjeux et perspectives

Alors que la France reste ferme sur sa législation en matière de substances psychédéliques, classant de nombreuses plantes et champignons enthéogènes comme illégaux, DNF se positionne en avant-garde du débat sur la nécessité de revoir cette classification. En s’appuyant sur les recherches cliniques modernes et les témoignages des cultures traditionnelles, l’association plaide pour une approche plus nuancée et informée, reconnaissant les bénéfices potentiels de ces substances tout en prônant leur usage responsable.

La distinction entre « stupéfiants » et psychédéliques/enthéogènes est au cœur de cette lutte, DNF mettant en avant les preuves scientifiques indiquant que ces derniers ne sont pas seulement non-addictifs et moins dangereux que certains psychotropes légaux, mais peuvent également offrir des avantages significatifs en termes de santé mentale, de guérison des dépendances et d’expansion de la conscience.

Vers une nouvelle compréhension et une acceptation sociétale

DNF s’efforce de transformer la perception publique des psychédéliques et enthéogènes, arguant que la stigmatisation actuelle et la législation restrictive ne font qu’entraver l’accès à des outils potentiellement révolutionnaires pour le bien-être et l’épanouissement humains. En promouvant un modèle post-matérialiste, l’association vise à encourager une société où la spiritualité, le respect de la nature, et la santé mentale sont intrinsèquement liés.

La démarche de DNF, en mettant en lumière les cultures ancestrales et les connaissances indigènes, propose non seulement une réconciliation avec notre héritage naturel et spirituel mais aussi une remise en question profonde de nos modes de vie contemporains, souvent éloignés de ces principes fondamentaux.

Défis et stratégies

Les ambitions de DNF se heurtent à des obstacles considérables, notamment des lois strictes et liberticides, des préjugés sociaux, et une méconnaissance générale des substances psychédéliques et de leurs effets. L’association s’engage donc dans un travail d’éducation et de plaidoyer, utilisant des données scientifiques pour argumenter en faveur  d’une évolution culturelle, et d’une réforme législative qui reconnaîtrait le potentiel bénéfice, thérapeutique et spirituel de ces substances.

DNF organise des événements, des conférences, et des campagnes de sensibilisation, visant à créer un dialogue constructif entre scientifiques, législateurs, et le grand public. Par ces efforts, l’association espère progressivement construire un consensus autour de la nécessité de réévaluer la place des psychédéliques et enthéogènes dans la société française.

Un avenir psychédélique?

À travers l’initiative de Decriminalize Nature France, un avenir où les psychédéliques et enthéogènes sont démystifiés et intégrés de manière responsable dans notre culture semble possible. En brisant les barrières légales et idéologiques, DNF aspire à une société où l’exploration de la conscience et le lien avec la nature sont non seulement acceptés mais encouragés, pour le bénéfice de tous.

La vision de DNF résonne avec un appel croissant à travers le monde pour une approche plus éclairée et ouverte envers les substances psychédéliques et enthéogènes. En reconnectant l’homme avec la nature et en explorant les profondeurs de la conscience humaine, l’association cherche à ouvrir de nouvelles voies vers la guérison, l’épanouissement et une compréhension plus profonde de notre existence.

Pour arriver à cela, l’association à besoin de vous ! Vous pouvez les soutenir en adhérant avec le lien suivant : https://www.decriminalizenature-france.org/