Lechou

Mag'43 : Vous trouvez ce monde FOU ? Vous n'êtes pas seul ! MAGAZINE EN VENTE JUSQU'AU 30 MAI 2024
JE COMMANDEBannière de la page d'accueil
Mag'43 : Vous trouvez ce monde FOU ? Vous n'êtes pas seul ! MAGAZINE EN VENTE JUSQU'AU 30 MAI 2024
JE COMMANDEBannière de la page d'accueil

La ménopause au naturel avec la naturopathie

Naturo
ESPACE MEMBRE
FACEBOOK
INSTAGRAM
YOUTUBE

Vous êtes déprimée, anxieuse, fatiguée ? Vous prenez du poids ? Vous avez des douleurs articulaires ? Des palpitations ? Vous souffrez en silence sans savoir que ces symptômes sont peut-être, et souvent, les prémices de la ménopause… car la ménopause, ce n’est pas que les bouffées de chaleur !

Il est vrai qu’il est parfois difficile d’attribuer certains de ces symptômes à la ménopause, surtout lorsque l’on sait qu’ils sont aussi la conséquence de notre mode de vie ou encore de l’avancée en âge, mais en fait, tout cela est étroitement lié.

Quelques chiffres pour la France :

  • 11 millions de femmes sont concernées.
  • Chaque année, 400 000 nouvelles femmes sont touchées.
  • D’ici 2030, environ 50% des femmes seront ménopausées.
  • 25% des femmes souffrent de troubles liés à la ménopause qui affectent leur quotidien.

La ménopause, un sujet tabou ?

Même si la parole se libère, la ménopause reste encore un sujet tabou. Pourtant, c’est un phénomène naturel qui touche toutes les femmes autour de 45 ans et qui est vécu de façon différente aussi bien au niveau physique qu’émotionnel suivant les cultures et les traditions.

C’est le médecin français Charles de Gardanne qui inventa le mot ménopause en 1821. Il vient du grec : « ménos » = mois et « pausis » = arrêt. Il décrit la ménopause comme une dégénérescence. Encore aujourd’hui en France, la ménopause signe le vieillissement des femmes et se voit comme une maladie avec ses symptômes et ses risques qu’il faut traiter par voie médicale.

Mais comment est-elle vécue ailleurs ? Dans les anciennes traditions, la femme ménopausée était vénérée et considérée comme une sage-femme. En Chine, la ménopause est vécue comme un second printemps. Au Japon, le terme ménopause n’existe pas, on utilise le terme « konenki, » qui signifie « changement de la vie, » et qui se réfère au processus de vieillissement des corps, elle apparaît alors comme un non-événement… D’ailleurs, les femmes japonaises semblent plus épargnées des symptômes de la ménopause.

Alors, si on changeait notre regard sur la ménopause ?

Les idées reçues autour de la Ménopause :

  • C’est une maladie : Faux, la ménopause n’est pas une maladie mais un phénomène physiologique normal. Même si elle est souvent décrite comme telle ou encore comme une régression, voire même une dégénérescence. Le corps ne se dégrade pas, il change, il s’adapte.
  • Je vais prendre du poids : Certes, le métabolisme de base commence à ralentir à la ménopause, mais surtout à partir de 60 ans. Si vous arrivez fatiguée à l’âge de la ménopause, si vous avez épuisé vos surrénales, c’est le tissu adipeux qui va prendre le relais pour produire encore un peu d’œstrogènes, d’où l’intérêt d’avoir une bonne hygiène de vie tout au long de son existence. Pour autant, en modifiant ses habitudes et notamment alimentaires, en mettant en place une bonne hygiène de vie adaptée à cette période de la vie (alimentation, activité physique, gestion du stress…), la prise de poids peut être évitée.
  • J’aurai des bouffées de chaleur : Les bouffées de chaleur et aussi les sueurs nocturnes, touchent 3 femmes sur 4, mais elles sont d’intensité et de fréquence variable d’une femme à l’autre. Ces sensations sont dues à la baisse des œstrogènes qui entraînent une modification du métabolisme régi par la glande du métabolisme et de la production de chaleur : la thyroïde qui a tendance à fonctionner au ralenti durant cette période. La mise en place d’une hygiène de vie adaptée pourra aider à soulager les bouffées de chaleur.
  • La ménopause arrive après 50 ans : La ménopause intervient en général entre 42 et 55 ans, l’âge moyen étant de 51 ans. Pour autant, elle peut aussi intervenir avant 40 ans pour différentes raisons : facteurs génétiques, maladies auto-immunes (thyroïdite, maladie d’Addison), traitements médicaux (hormonothérapie, chimiothérapie, radiothérapie), opérations chirurgicales (cancer du sein, ablation des ovaires), tabac et perturbateurs endocriniens. Toutefois, on ne se réveille pas un matin ménopausée ! Plusieurs étapes précèdent la ménopause : la périménopause, la pré-ménopause et enfin la ménopause. Chacune d’entre elles est propre à chaque femme, mais on peut dire en général que les premiers symptômes commencent 5 à 10 ans avant l’arrêt total des menstruations. Il existe de nombreuses pistes naturelles pour mieux vivre cette période de transition et de changements. L’accompagnement par un naturopathe peut être particulièrement utile pour aider les femmes à traverser la ménopause de manière plus sereine en utilisant des méthodes naturelles et holistiques.

L’accompagnement en naturopathie pendant la ménopause peut inclure :

  • L’alimentation : Une alimentation équilibrée peut aider à gérer certains symptômes de la ménopause, comme la prise de poids et les bouffées de chaleur. Un naturopathe peut recommander une alimentation adaptée et personnalisée, riche en nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.
  • La gestion du stress : Le stress peut aggraver les symptômes de la ménopause. Un naturopathe peut initier à des techniques de gestion du stress, comme la méditation ou la respiration profonde et orienter vers des praticiens compétents dans ce domaine, par exemple un sophrologue.
  • L’exercice physique : L’activité physique régulière peut aider à maintenir un poids santé et à améliorer le bien-être général. Un naturopathe peut recommander un programme d’exercices adapté.
  • Les régulateurs de terrain : Dans certains cas, d’autres moyens naturels utilisés en naturopathie tels que les compléments alimentaires, la phytothérapie, l’aromathérapie, peuvent être recommandés pour rétablir un certain équilibre hormonal pendant la ménopause.
  • Certaines plantes, comme le trèfle rouge, le gattilier, ou le houblon, peuvent aider à soulager les symptômes de la ménopause. Un naturopathe peut recommander des remèdes à base de plantes adaptés.
  • L’éducation : Un naturopathe peut éduquer les femmes sur les changements physiologiques qui se produisent pendant la ménopause et sur la manière de mieux les comprendre et de les gérer, car le naturopathe est avant tout un éducateur de santé.

 

En conclusion, la ménopause est une étape normale de la vie des femmes, et il est possible de la traverser de manière plus sereine en adoptant une approche naturelle et holistique. Un accompagnement en naturopathie peut être un outil précieux pour aider les femmes à gérer les symptômes de la ménopause et à maintenir leur santé et leur bien-être tout au long de cette période de transition.

Evy POULARD

Naturopath spécialisée Ménopause & équilibre hormonal

Le site d’Evy