Lechou

Le basilic, plante de l’été

Plantes
ESPACE MEMBRE
FACEBOOK
INSTAGRAM
YOUTUBE

Le basilic, Ocimum basilicum, est aussi appelé herbe royale, basilic tropical ou basilic doux. Cette plante vivace de la famille des labiées (sauge, menthe, sarriette ou thym…), cultivée comme annuelle sous nos climats pour ses feuilles et ses fleurs, est un joyau du jardin tant par ses moult variétés aux arômes capiteux et enivrants que par ses innombrables bienfaits pour la santé !

On le cultive comme condiment aromatique et herbe médicale pour l’extraction de ses essences puissantes qui varient selon les espèces. Plante à parfum par excellence, on dénombre à travers le monde environ 150 variétés dont on extrait plusieurs huiles essentielles dont l’estragol, très utilisé en parfumerie, en usage alimentaire ou en application dentaire ! Le basilic contient aussi des sels minéraux, de la vitamine C et des tanins.

Le basilic sur tous les fronts

Des propriétés multiples

Le basilic, bien connu pour favoriser la digestion, agit sur toutes les sphères de l’organisme : ORL, pulmonaire, circulatoire, hépatobiliaire, gynécologique, vésico-rénale et aussi en usage externe pour les affections cutanées et musculaires !

Les feuilles et les sommités fleuries sont utilisées depuis des millénaires en médecine pour le système digestif et nerveux, les crampes d’estomac, les gastro-entérites, les flatulences, les coliques, les nausées, mais aussi l’épuisement, l’insomnie, les migraines et la dépression.

Antispasmodique puissant, stomachique et carminatif, hépatobiliaire, antalgique, antiviral, anti-infectieux et anti-inflammatoire, il est aussi un puissant emménagogue, régulateur des cycles menstruels, aussi puissant que l’absinthe ou l’achillée millefeuille, il soulage les douleurs de l’accouchement…

Philtre d’amour

C’est aussi un stimulant général, neurotonique, excitant sexuel, aphrodisiaque, la plante « chaude » pour messieurs et mesdames, à utiliser en friction parfumée sur les endroits les plus sensibles ! Pour la petite histoire, les Romains confectionnaient une soupe de pistou pour raccorder les cœurs brisés afin de tenter un ultime lien ! La tige de basilic entre dans la composition de nombreuses amulettes amoureuses ou philtres d’amour. Enfin, un sachet de basilic dans les draps favorise le rapprochement dans le couple…

Usages et recommandations

Alimentation

Le basilic se consomme cru sans modération surtout pour profiter de sa richesse en vitamine C !

En infusions

On peut en faire des infusions de feuilles fraîches (ou séchées).

  • Pour faciliter la digestion après un repas copieux.
  • Avant le coucher pour un bon sommeil (une cuillère à café par tasse d’eau bouillante).
  • En cas de ballonnement, prendre trois tasses par jour et faire une cure une semaine sur deux.
  • Pour les affections buccales, en gargarismes.

Les feuilles séchées peuvent également servir de sternutatoire contre la perte de l’odorat.

En huile essentielle

  • Quelques gouttes d’huile essentielle sur les piqûres de guêpe.
  • Pour tous les troubles de la sphère gastro-intestinale, circulatoire, pulmonaire, hépatobiliaire ou gynécologique : en usage interne 2 gouttes dans du miel, de l’huile d’olive ou sur un sucre de canne sous la langue après le repas.
  • Pour les spasmes digestifs et les règles douloureuses : 3 gouttes dans 5 gouttes d’huile vierge sur le ventre, plusieurs fois par jour.
  • En cuisine, mélangez 8 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique et 2 gouttes d’essence de citron à 50 ml d’huile d’olive pour parfumer et accompagner vos plats.

Attention, l’estragol est dangereux en cas de grossesse, et non recommandé pour les petits nourrissons et enfants.

Culture

Semé sous abri en mars-avril, on le repique au mois de mai en pleine terre ou en pot à une place bien ensoleillée et abritée. C’est la plante idéale des balcons, des rebords de fenêtre ou encore en cuisine ! Il apprécie une terre riche et bien drainée. Sa floraison débute en juillet. Je recommande vivement de couper les sommités fleuries, qui d’une part prolonge la croissance des feuilles et d’autre part, une fois séchées, les fleurs vous régaleront tout l’hiver de ses arômes puissants à saupoudrer en salade ou sur les pizzas !

Quelques propositions variétales pour une collection estivale, en ville comme au jardin : anisé, à feuille de laitue, vert de Marseille, Monstrueux mammouth, à feuilles d’ortie, fin vert, tulsi, pourpre, citronné, cannelle, réglisse ou encore péruvien ! Même si l’Ocimum basilicum est celui référencé par la pharmacopée européenne comme plante médicinale, ces autres variétés ne manqueront pas de vous faire de l’effet !

Et, paraît-il, un pot de basilic aux fenêtres repousse mouches, puces et moustiques !

Eve Gaignard, experte plantes et jardin.